Football de plage

Sport le plus médiatique et pratiqué au niveau mondial, le football a trouvé depuis maintenant près de trente ans un nouveau terrain de jeu : les plages de sable. Une activité de loisir devenue de plus en plus populaire à tel point qu’il a été, en partie, récupéré et structuré par la fédération internationale de football (FIFA). Toutefois, sa simplicité d’organisation, ses bienfaits et tout simplement le plaisir de pratiquer l’activité sportive la plus populaire au monde font du beach soccer un incontournable des plages françaises l’été.

Historique et évolution

C’est au Brésil, dans les années 1950 qu’on trouve les premières traces officielles du football de plage. En effet, c’est à cette époque qu’un premier tournoi est organisé entre les différents quartiers de Rio. Puis pendant de nombreuses années, le football de plage redevient cette activité de loisirs, purement récréative entre amis ou fans du ballon rond. En 1992, un évènement pilote est organisé à Los Angeles. L’année suivante, la première compétition professionnelle officielle a lieu à Miami Beach avec les équipes des États-Unis, du Brésil, d’Argentine et d’Italie. La première retransmission télévisée a lieu un an après, lors d’un tournoi organisé à Copacabana (Brésil). Fin 2004, la fédération internationale de football (FIFA) récupère le beach soccer dans son giron pour structurer cette activité, avec notamment l’organisation d’une Coupe du monde dès 2005. A partir de 2009, cette Coupe du monde a lieu tous les deux ans. En 2016, l’ancien président de la FIFA a proposé le beach soccer comme sport olympique.

Ses bienfaits

Le premier est évidemment de pratiquer une activité physique pendant ses vacances qui vous fera particulièrement travailler votre « cardio ». En effet, si dans le football traditionnel, l’endurance est la norme et les accélérations l’exception, c’est tout le contraire pour le beach soccer : terrain plus petit, temps de jeu moins long, terrain en sable qui oblige à un jeu rapide de passes et beaucoup de courses courtes, travaillant ainsi vos réflexes et votre coordination. De plus, le football de plage est spectaculaire puisqu’il n’y a pas la crainte de se blesser en retombant sur le sol, les risques de blessures sur des contacts ou des tacles étant ainsi beaucoup moins présentes. Enfin, organiser un match de beach soccer est on ne peut plus simple puisque aucun matériel n’est nécessaire. Une précaution à prendre toutefois : bien se protéger la peau avec de la crème solaire et s’hydrater.

Le second tient dans son intérêt de socialisation. En effet, pratiquer un sport collectif à la plage, qui plus est aussi populaire que le football, c’est la possibilité de rencontrer de nouvelles personnes et d’agrandir - pour les vacances ou davantage - son cercle de connaissances ou amical. Homme ou femme, la pratique féminine du football est devenue désormais une évidence.
 
Si vous pratiquez le beach soccer, il y aura fort à parier qu’à la fin de votre match, plein de transpiration, vous aurez du sable sur les jambes, les bras, le dos et le torse.

Thomas Rouquette

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

français