Nettoyage des plages

Amoureuse de l’océan et de la mer, en été, je ne loupe jamais l'occasion d'aller me prélasser sur le sable avant de me baigner et en hiver, les ballades en bord de mer sont vivifiantes pour la santé. Régulièrement, je ramasse les déchets pour les jeter dans les poubelles (souvent trop pleines), mises à disposition par les communes.

Le tourisme responsable

Malheureusement, depuis longtemps, les plages se dégradent de plus en plus à cause du tourisme de masse. En fonction des pays, certaines plages sont plus propres que d'autres. Les bateaux de plaisance déversent leurs déchets et le phénomène des marées aggrave la situation par le rejet des plastiques en tous genres sur le sable.

Depuis quelques années, j’ai pris l’habitude de consacrer quelques minutes de mon temps pour ramasser ce qui se trouve autour de moi, sous les yeux éberlués des vacanciers qui eux, marchent sur les déchets, sans se poser la question du ramassage.

Ne sachant si cela va changer, au moins, je participe à mon niveau au nettoyage des plages et si chacun avait pour habitude de respecter la nature, je pense que ce serait plus agréable pour tout le monde et les plages seraient plus propres dans l'ensemble.

Un fléau pour les milieux marins et aquatiques

Les tortues, dauphins et oiseaux sont les premières victimes des sacs plastiques jetés à la mer. Les tortues avalent les sacs plastiques qui se confondent avec les méduses.

Initiatives Océanes 2017

J'ai souhaité aborder ce sujet car je suis tombée sur un site sur les collectes de déchets dans toute la France. Le principe est simple, il propose de participer à une collecte déjà organisée, ou bien d'organiser une collecte soi-même. J’ai trouvé ce principe intéressant car il permet à tous les bénévoles de France, habitants ou de passage, de participer à une collecte de ramassage des déchets en groupe ou en solitaire. Pour en savoir plus, je vous invite à visiter le site Initiatives Océanes avec programme détaillé et toutes les infos sur les organisations des collectes. Disons stop aux plastiques à usage unique.

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published